It will go down in history, just you wait, my friend

Publié le par Tzvetan Liétard

En attendant de voir la Sociologie est un sport de combat et de lire autre chose que ce que parler veut dire, une petite introduction à Pierre Bourdieu à l'usage des lycéens et des béotiens. Il semble qu'on caricature ses concepts d'habitus et de reproduction sociale parce qu'on a peur d'être condamné. Dire « contrairement à Pierre Bourdieu, je ne pense pas que l'homme soit condamné à la reproduction sociale » revient à dire « contrairement à Pierre Bourdieu, je ne pense pas » car Pierre Bourdieu ne dit pas « l'homme est condamné à la reproduction sociale. » En tout cas, si j’ai bien compris l’entretien.

La Honte est bien la preuve que Ingmar Bergman est aussi intelligent qu'émouvant. Voilà un film obsédant. Plus efficace que la semence de l'homme qui en partage les thèmes.

(Re)voir Leningrad Cowboys go America, c'est se (re)pencher sur la condition humaine et sa capacité à dépasser le choc des cultures. D’autre part, leur jeu de scène si statique donne l'impression que jouer de la musique, c'est facile.

Une balle signée X représente mon baptême d'Audie Murphy. Dans la plupart des westerns que j'ai vu il y a toujours un petit quelque chose d'original. Ici, un tueur à gage qui amène ses cibles à dégainer pour les abattre en légitime défense (un peu comme le grand silence) instille une sorte de panique dans la ville, sans qu'on sache à qui il a affaire, ni s’il est vraiment méchant.

L'Auberge de la Jamaïque est tenue par Joss (c'est son prénom). On a adoré ce film de naufrageurs vu à la Kinoteka en version française et sous-titrée en serbe. Ça se passe en Cornouailles, et ça rappelle les Clients du Bon Chien Jaune. Bonne ambiance de naufrageurs Charles Laughton est bien doublé. J’ai reconnu tout de suite Gracchus Pleindastus, de la Serpe d’or ("ça veut dire quoi, je suis lalala ?"). Charles Laughton et Michel Simon dans un même film, ç’aurait eu de la gueule.

Le Pacha aussi s'appelle Joss (mais c'est son nom). La réplique des "cons sur orbite" est un peu tombée à plat, même si on a oublié qu'elle venait de ce film. Par contre la musique de Gainsbourg pourrait s'adapter à tous les films de ce genre. Essaie de dire ça rapidement : Gainsbourg s'barre, Gabin s'bourre, Gainsbourg et Gabin s'gourrent. Ici, Joss, c'est un peu l'inspecteur Harry. Deux hommes dans la ville dédouane Gabin

L’étrange créature du Lac Noir a deux fois rappelé Spielberg : le couple de scientifiques qui ne veut pas d'enfant tout de suite (comme dans Jurassic Park) et, à un moment, bien que recouverts par d’autres instruments, les coups d'archet sur la contrebasse (comme dans Jaws).

Le grand Shpountz est un titre intriguant. Ce n'est pas le nom du bateau (Shenandoah). Serait-ce le surnom de celui qui a passé 15 ans de sa vie à le fabriquer de ses mains et dont certains se sont moqué ?

 

Pierre Bourdieu, Dominique Bollinger & Philippe Miquel, 1991

Skammen, Ingmar Bergman, 1968

Leningrad Cowboys go America, Aki Kaürismaki, 1989

No name on the bullet, Jack Arnold, 1959

Jamaica Inn, Alfred Hitchcock, 1939

Le Pacha, Georges Lautner, 1968

Creature from the Black Lagoon, Jack Arnold, 1954

Le Grand Shpountz, Lise Blanchet, Jean-Michel Destang & Jean-Pierre Bozon, 1992

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article