Les chansons de l'année 2013

Publié le par Tzvetan Liétard

Tout comme pour 2011 et pour 2012, je renouvelle l’expérience de la liste de fin d’année et le résultat est, comme toujours, psychologiquement étonnant et pas désagréable. Le pouvoir du voyage dans le temps grâce aux chansons.

Les titres des notes consacrées à des films vus pendant la semaine, ce sont des extraits de chanson. La liste ci-dessous, ce sont les sources de ces titres. Après les films de la semaine, voici donc les chansons de l'année.

Cette playlist n’a pas vocation à plaire, mais elle me plaît.

En général, c’est une scie qui m’a suivi un moment. Parfois elle a été suggérée par un film (en caractère gras entre parenthèse) ou autre chose (en caractère pas gras).

 

·         La ligne Holworth,
Graeme Allwright

·         Eugénie de Beaulieu,
Ricet-Barrier

·         Java du pendu en balade (ou Ballade du pendu en java),
Pierre Brunet

·         La ballata dell’amore cieco,
Fabrizio De André

·         Marcelle,
Boby Lapointe

·         Rififi,
Brigitte Fontaine
(Les Femmes s’en balancent)

·         Kitty,
The Pogues

·         De quoi donc tu causes ?
Robert Lamoureux

·         Chanson pour Loulou,
Julos Beaucarne

·         Sway,
Dean Martin

·         The Queen and the soldier,
Suzanne Vega

·         Elle dit, elle dit…,
Christophe
(À boire)

·         Le même coup,
Jean Sablon

·         Le fond de l’air est frais,
Jacques Dutronc
(mort de Fred)

·         Sur la commode,
Jeanne Aubert

·         Au pays des merveilles de Juliet,
Yves Simon
(Céline et Julie vont en bateau)

·         Where do the children play,
Cat Stevens

·         Der gute Kamerad,
Gérard Delahaye
(anniversaire du traité de l’amitié franco-allemande)

·         À part ça,
Jacques Dutronc

·         The Battle Hymn of the Republic,
dans les films de Ford
(cycle John Ford)

·         Casse-tête,
Yves Montand

·         Enez Eusa,
Yann-Fañch Kemener

·         Marienbad,
Barbara
(L’année dernière à Marienbad)

·         Ma nouvelle adresse,
Pierre Perret
(lecture de Jacques Brel, une vie)

·         La fièvre dans le sang,
Alain Chamfort
(Splendor in the grass)

·         Where do you go to (my lovely),
Peter Sarstedt
(The Darjeeling Limited)

·         Si j’ai le courage,
Yvon Etienne
(en balade à Paris, la pluie nous a précipité dans un bistrot - Les Tontons, 14ème)

·         Louie Louie,
Iggy Pop
(Coffee and Cigarettes)

·         La queue du chat,
Les Frères Jacques

·         Pour un flirt avec moi,
Marka

·         Camille,
Jean Yanne

·         Ukulélé,
Thomas Fersen

·         Hot Knife,
Fiona Apple

·         J’m’en vais au marché,
Mary Bolduc

·         Put the blame on mame,
Rita Hayworth
(Gilda)

·         Halloween Parade,
Lou Reed
(mort de Lou Reed)

·         C’est irréparable,
Nino Ferrer
(utilisation de la Pella nera dans Banditi a Milano)

·         À Cloris,
Reynaldo Hahn et Théophilie Viau
(Jaurès)

·         Sarà Perché Ti Amo,
Ricchi e Poveri

·         A message to you Rudy,
The Specials
(un article sur l’heureux mix dans les Caves du Majestic)

·         La fermeture éclaire,
Delphine
(Sedmikrásky)

·         Mon vieux,
Daniel Guichard

·         Une partie de pétanque,
Darcelys

·         Parazite,
Les Têtes Raides
(Le Gorille vous salue bien & Le Gitan parlent de cette prison)

·         Si vous connaissez quelque chose de pire qu'un vampire,
Stella
(Cycle Dracula à la Kinoteka)

 

Et toi, tu en avais reconnu combien ?

Publié dans Musique aux autres

Commenter cet article