Nothing like a little disaster for sorting things up

Publié le par Florian

Cette semaine, un Français en Italie, un Italien en Grande-Bretagne, un Anglais aux USA et une enfant in wonderland.

Je me fais peut-être avoir en croyant que cette version d’
Alice au pays des merveilles est authentique. Si ce n’est pas le cas tant pis. Ça reste l’occasion de présenter un blog dans lequel j’aime à me promener.
Il fare politica résume vingt ans d’engagements, de convictions et de désillusions de quatre membres du PCI dans une petite ville toscane.
Blow up
blew me away. Un film séminal, qui a dû donner des envies de suivre des pistes à bien des réalisateurs, qui a probablement donné envie à bien des gens de faire du cinéma.
Rebecca est un film très positif. Il semble avoir les vertus psychologiques d’un conte de fées. Pour les couples qui ont déjà eu de longues expériences avant de se former et qui voudraient bien continuer ensemble.

Alice in Wonderland, Cecil Hepworth and Percy Stow, 1903
Il fare politica, Hugues Le Paige, 2004
Blow up, Michelangelo Antonioni, 1964
Rebecca, Alfred Hitchcock, 1940

Et puis ce blind-test proposé à Nicolas Boukhrief. Je me souviens de Mon ciné-club sur Canal+ et des copains qui possédaient le double avantage d’avoir un décodeur et un magnétoscope. Merci à lui et à eux.

Commenter cet article