Quelques bons films vus en 2012

Publié le par Tzvetan Liétard

Je vais tenter l’exercice des films préférés vus en 2012.

 

Il y aura deux listes en fonction de l'année de production.

On commence avec les films produits depuis 2010 vus en 2012 (ordre alphabétique des réalisateurs).

S’il y manque beaucoup de films de 2012 que les listes habituelles sélectionnent, c’est probablement que je ne les ai pas vus (hormis un un peu trop systématiquement présent).

 

La Folie Almayer, Chantal Akermann, 2011

Moonrise Kingdom, Wes Anderson, 2012

Here I am, Beck Cole, 2010

Killer Joe, William Friedkin, 2012

The Bourne Legacy, Tony Gilroy, 2012

Poongsan, Jaihong Juhn, 2011

Pieta, Kim Ki-Duk, 2012

Die Vaterlosen, Marie Kreutzer, 2011

The Hunter, Daniel Nettheim, 2011

Adieu Berthe, Bruno Podalydes, 2012

 

 

La liste suivante (les films d’avant 2010) était plus problématique car il fallait sélectionner parmi les 90 pour cent restant. J’ai simplement procédé par élimination sans trop réfléchir. Une liste, puis une plus réduite, et encore jusqu’aux dix arbitraires finaux.
(Pour un prof qui tient à être juste quand il évalue des êtres humains, cette méthode sans enjeux ni conséquences était extrêmement reposante !)

 

The Assassination of Jesse James by the coward Robert Ford, Andrew Dominik, 2007

Mon colonel, Laurent Herbiet, 2006

Nationale 7, Jean-Pierre Sinapi, 2000

L'une chante, l'autre pas, Agnès Varda, 1977

Faustrecht der Freiheit, Rainer Werner Fassbinder, 1975

Family life, Ken Loach, 1971

Baisers volés, François Truffaut, 1968
(en fait toute la saga Doisnel que j’ai découverte quasiment d’un coup)

The Last Hunt, Richard Brooks, 1956

The Hitch-hiker, Ida Lupino, 1954

A Girl in every port, Howard Hawks, 1928

 

Vive le cinéma, vive Internet.

Commenter cet article

Tzvetan 16/01/2013 15:50


Evidemment, une foule de titres me sont revenus me reprochant à juste titre de les avoir oublié. En vrac :


- The Lusty Men (Ray)
- Twilight Time (Paskaljevic)
- Kochegar (Balabanov)
- Detour (Ulmer)
- Les Demoiselles de Rochefort (Demy)
- The Big Combo (Lewis)
- The Man with a Golden Arm (Preminger)
- Händler der vier Jahreszeiten (Fassbinder)
- Les glaneurs et la glaneuse (Varda)
- etc.

Le film que je me suis retenu de citer était bien sûr Holy Motors. J'en profite pour le faire ici; surtout après avoir lu ceci :


http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/2013/01/16/26167672.html#comments