Sehen Sie diese Stadt ? Das ist Walter ! (17)

Publié le par Florian

Chronique d’un été est à la fois le premier film de Jean Rouch (hormis la section africaine de l’an 01) et le premier film de cinéma-vérité que j’aie vu. On y retrouve des problèmes de sociologie (en enquêtant, l’enquêteur se place dans le champ de l’étude, et par conséquent le perturbe). Ça fait plaisir de voir nos parents et grands-parents s’exprimer.
- On regarde Le limier ?
- Pfff, il est quelle heure ?
- 2h30.
- Tu te lèves quand demain ? Ça dure quand même 2h15.
- L’après-midi. Mais au pire, on regarde un bout, et on finit demain.
S’ensuivent deux heures et quart de tension concoctées par des sadiques. En tout cas, ça nous a fait une nuit blanche d’écran noir. Pour amateurs de murder parties.
Dans Élémentaire, mon cher... Lock Holmes, Michael Caine (que je découvre en ce moment) joue admirablement le con.
Walter défend Sarajevo est un de ces films de partisans. On reconnaît bien Sarajevo, il y a des scènes spaghettis. Comment se fait-il que ce soit le film de guerre étranger le plus populaire en Chine ? Ça en a fait le film yougoslave le plus vu au monde.
Trois moments de la seconde guerre mondiale en yougoslavie. Le film évoque (notamment la seconde partie) l’évasion de Gu dans le Deuxième Souffle de Melville, jusqu’à Bata Živojinović qui rappelle (encore) Lino Ventura. Il n’y a rien de la propagande qu’on trouve habituellement dans les films de partisan. Très beau.
Beau-père, pour la musique, la faiblesse de Patrick Dewaere, et l’étrangeté de Marion.


Chronique d’un été
, Jean Rouch & Edgar Morin, 1961
Sleuth, Joseph Mankiewicz, 1972
Without a clue, Thom Eberhardt, 1988
Valter Brani Sarajevo, Hajrudin Krvavac, 1972
Tri, Aleksandar Petrović, 1965
Beau-père, Bertrand Blier, 1981


Et puis je signale un article émouvant paru dans le supplément Culture/Art/Science du Politika de ce samedi 23 janvier en hommage à Eric Rohmer. C’est une interview de Na­đa Tešić, personnage principal de Nadja à Paris (court-métrage de 1964), un autre exemple de cinéma vérité que j’aimerais voir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article